RAPHAËLLE PIA

prec  |  suiv
prec  |  suiv
prec  |  suiv
prec  |  suiv
prec  |  suiv

Gestes d'eau

Les tableaux exposés (…) nous emmènent dans la baie de Somme. On y sent le vent salé, les sables mouillés, la lumière des oiseaux de mer. Ici, mais ce pourrait être ailleurs, Raphaëlle Pia nous propose (…) des séries de moments exacts - ce qui ne veut surtout pas dire parfaits ni figés. (…)

C’est une drôle de peinture du presque rien, le velouté d’une matière absente. Lavée, balayée, séchée, la teinture de ce qui reste entre les vides quand on a oublié l’anecdote du pinceau – des surfaces, des traces, des saveurs de paysage et le vent du dedans qui monte avec(…) à la fois fenêtre ouverte et surface peinte...


Didier Lamare, Magazine H D S n°19-septembre-octobre 2011, Guide des expos

IIIxIIIIIII WEB-DESIGN & DEVELOPMENT
Array