RAPHAËLLE PIA

Un froissement mystique de roses. 

Dans une église hautaine et nue un peintre recrée la magie incertaine de la croyance.
Edifice baroque, l'église Sainte-Anne, en Arles, est un écrin vide. Ses colonnes ont disparu, et il abrite en guise de chapelles dix niches latérales composées de cimaises. En accrochant là onze grandes roses sur toile qui semblent les stations d'un chemin de croix, Raphaëlle Pia lui a rendu son mystère métaphysique....
Sur ses monumentaux tableaux carrés, Raphaëlle Pia ne peint pas seulement une rose: elle en piège l'essence, en fait vibrer la symbolique multiple. Subtils, les froissements de mauve et d'orangé translucides, de carmin ou de jaune lumineux montrent la fleur et uniquement la fleur, la fleur sans tige ni feuilles. A peine éclose ou en bouton gonflé d'espoir, épanouie ou lasse déjà et prête à se désassembler, celle-ci occupe seule tout l'espace. C'est à l'évidence une rose : cependant, les spectateurs y lisent qui une blessure, qui un sexe féminin violemment offert, qui un labyrinthe, en proie à l'éphémère ; sa beauté a quelque chose de douloureux, de dangereux ; la virulence de ses tonalités centrales se dilue, aux confins de la toile, dans l'absence. Apparemment juste esquissées, ces roses - presque des vitraux dans une église qui n'en comporte pas - sont au vrai rigoureusement structurées.
L'artiste a dessiné crête à crête chaque pétale en pliant et pinçant, selon des lignes précises, la toile posée libre au sol. Elle a ensuite versé, sur ces surgissements de matière, la couleur qui s'est étalée selon un hasard escompté, dont les accidents sont devenus le lieu de nouvelles interventions. Aboutissement de trente années de pratique picturale, un tel procédé n'autorise ni reprise ni repentir. Cette exigence, sans doute, induit la sensation étrange d'angoisse et de complétude mêlées que l'on éprouve à contempler de simples roses.

Béatrice Comte, Le Figaro Magazine,13-03-2004

 

Energie, 2002, acrylique sur toile, 200 x 200 cm
IIIxIIIIIII WEB-DESIGN & DEVELOPMENT
Array