RAPHAËLLE PIA

La peinture de Raphaëlle Pia 

La bonne heure, c’est le moment d’effervescence des peintres, celui qui fait coïncider calme et inspiration. La bonne heure c’est celle de la respiration, lorsque celui qui peint retrouve souffle et vision sur le papier ou la toile blancs. La bonne heure c’est selon Raphaëlle Pia félicité et partage à portée de pinceaux, lorsque les cieux de la Baie de Somme déploient des pigments changeants. Proches de l’abstraction, les paysages de la peintre actuellement exposés à l’Espace Icare d’Issy-les-Moulineaux restituent les recherches d’Eugène Boudin, dont les vues normandes ont fasciné les impressionnistes. La mer, le ciel et le sable se confondent dans une symphonie de marines humides. Un ensemble de grandes toiles longues comme une plage de la Manche et de formats plus réduits disposés en carrés élabore un jeu vivifiant sur les spectacles de la mer. Venez avec votre imper !

12 septembre 2011, blog de la culture

 

Fonds 2010 acrylique sur toile 100 x 100 cm
IIIxIIIIIII WEB-DESIGN & DEVELOPMENT
Array