RAPHAËLLE PIA

St Jean Baptiste, 2013, d'après la statue colonne de St Lazare d' Avallon, acrylique sur toile, 300 x 100 cm.
prec  |  suiv
Entrelacs Rouges et Verts, 2013, d'après un motif de St Lazare d' Avallon, acrylique sur toile, 200 x 100 cm.
prec  |  suiv
S B 28, 2011, Encre de Chine et sépia sur papier, 76 x 57 cm.
prec  |  suiv
S B 31, 2011, Encre de Chine et sépia sur papier, 76 x 57 cm.
prec  |  suiv
S B 33, 2011, Encre de Chine et sépia sur papier, 76 x 57 cm.
prec  |  suiv
S B 29, 2011, Encre de Chine et sépia sur papier, 76 x 57 cm.
prec  |  suiv
S B 28, 2011, Encre de Chine et sépia sur papier, 76 x 57 cm.
prec  |  suiv

La préparation de l’exposition à Issoire, présentée l’hiver 2012-13, a orienté la recherche de nouveaux motifs : sculptures décorant voussures et chapiteaux romans avec monstres ou décors végétaux se déployant en volutes et rinceaux, le long des colonnes et voussures.

Les animaux qui s’affrontent à l’homme gagnent la lutte. Toutefois ils ne terrorisent pas le spectateur car ils demeurent décoratifs. Comme l’être humain, ils ne sont que la plus minuscule partie d’une création infiniment ouverte que les images figent pour nier le passage du temps.

Au contraire la série des "Fragments" parle de l'usure. Le rectangle est incomplet, les empreintes, peu lisibles. Les rinceaux s'animent, s'entrelacent et se déclinent sans limite, entre abstraction et réalisme, comme les bas reliefs du portail. La couleur advient pour souligner ou perturber le jeu des formes.

Raphaëlle Pia, janvier 2014

IIIxIIIIIII WEB-DESIGN & DEVELOPMENT
Array