RAPHAËLLE PIA

Mitan, 2011, acrylique sur toile, 146 x 114 cm
prec  |  suiv
L' Enfer, 2012, registre inférieur, version 1, acrylique sur toile, 100 x 300 cm
prec  |  suiv
L' Enfer, 2012, registre inférieur, version1, détail, acrylique sur toile, 100 x 300 cm
prec  |  suiv
L' Enfer, 2012, registre médian, version 7, acrylique sur toile, 100 x 300 cm
prec  |  suiv
L' Enfer, 2012, registre médian, version 7, détail, acrylique sur toile, 100 x 300 cm
prec  |  suiv
Loup, 2011, acrylique sur toile, 146 x 114 cm
prec  |  suiv
En arrière, 2012, acrylique sur toile, 146 x 114 cm
prec  |  suiv
Détour, 2011, acrylique sur toile, 146 x 114 cm
prec  |  suiv
Diable, 2011, registre latéral, version 4, acrylique sur toile, 300 x 100 cm
prec  |  suiv
Diable, 2011, registre latéral, version 4, détail, acrylique sur toile, 300 x 100 cm
prec  |  suiv
S. B. 29, 2011, Encre de Chine et sépia sur papier, 76 x 57 cm
prec  |  suiv
Serunga 3, 2011, acrylique sur toile, 146 x 114 cm
prec  |  suiv
Serunga 1, 2011, acrylique sur toile, 146 x 114 cm
prec  |  suiv
L' Enfer, 2012, registre médian, version 6, détail, acrylique sur toile, 100 x 300 cm
prec  |  suiv

Lieux d’ombres.

La lumière aime se rendre en Baie de Somme ...
En revanche gravir le Haut Forez lui coûte. Elle s’y heurte à des remparts de troncs. Alignés ou en quinconces, toujours sur le qui-vive, ils cassent son élan. Forcer le chemin la fatigue et, de guerre lasse, elle renonce à parvenir au fin-fond où se cache le Loup.
Au Moyen Age les forêts, lieux d’ombres et de peurs, envahissaient le territoire. Les images de monstres se multiplièrent. En hommage à la ville d’Issoire, haut lieu de l’art roman, j’ai repris pour les peindre, des motifs sculptés au 12ème siècle sur les tympans des églises.
Aujourd’hui, la terreur du sous-bois disparaît. Mais chacun peut trouver dans son cœur ou dans le monde les nouveaux mangeurs d’hommes. Les puissants s’entre-tuent, Le fort avale le faible et la mythologie se perpétue.

R. Pia, catalogue de l'exposition "Lieux d’ombres, lumières de lieux", 2012

Les peintures de l'ensemble "L' Enfer" ont été réalisées d'après trois motifs du tympan de Beaulieu sur Dordogne. "Le Diable" s'inspire de la fresque d' Issoire. (15ème s)

IIIxIIIIIII WEB-DESIGN & DEVELOPMENT
Array