RAPHAËLLE PIA

Octogone 1, 2018, diamètre 177 cm, acrylique sur papier de soie.
prec  |  suiv
Octogone 2, 2018, diamètre 177 cm, acrylique sur papier chiffon.
prec  |  suiv
Grande Rose, REVERENCE, 2006, acrylique sur toile, 300 x 280 cm
prec  |  suiv
Grande Rose, COLEOPTERE, 2006, acrylique sur toile, 300 x 280 cm
prec  |  suiv
Grande Rose, LUTRIN, 2006, acrylique sur toile, 300 x 280 cm
prec  |  suiv
Grande Rose, TERRE, 2006, acrylique sur toile, 300 x 280 cm
prec  |  suiv
3 DIABLES, JAUNE, BLEU, ROUGE, 2013, d’après une fresque ou des manuscrits du MA, chacun, acrylique sur toile, 300 x 100 cm
prec  |  suiv
CAPRICORNE 1, d’après un bas-relief roman de Vézelay, acrylique sur toile, diamètre 100 cm
prec  |  suiv
CAPRICORNE 3, d’après un bas-relief roman de Vézelay, acrylique sur toile, diamètre 100 cm
prec  |  suiv
CAPRICORNE 4, d’après un bas-relief roman de Vézelay, acrylique sur toile, diamètre 100 cm
prec  |  suiv
Entrelacs 1, 2013-19, acrylique sur toile coupée, 81 x 65 cm
prec  |  suiv
Entrelacs 2, 2013-19, acrylique sur toile coupée, 81 x 65 cm
prec  |  suiv
Entrelacs 7, 2013-19, acrylique sur toile plissée, 81 x 65 cm
prec  |  suiv
Entrelacs 8, 2013-19, acrylique sur toile plissée, 92 x 65 cm
prec  |  suiv
2020, Installation des petits octogones
prec  |  suiv
2020, LIVRE LEPORELLO, 1b, acrylique et bombe aérosol sur papier, à partir de motifs de Trizay
prec  |  suiv
2020, LIVRE LEPORELLO, 1a, acrylique et bombe aérosol sur papier, à partir de motifs de Trizay
prec  |  suiv

 "Octogone 1 et 2"  ont été réalisés pour l'exposition à l'Abbaye de Trizay qui a commencé le 18 septembre, jusqu'au 15 novembre 2020.

L’église de l’Abbaye de Trizay a été construite sur un plan octogonal d’où l’idée de reprendre ce plan, en le décorant de frises constituées d'éléments géométriques et historiés, relevés à Trizay et dans les églises romanes voisines.

Pour les chrétiens, l'octogone représente le passage du carré, image de la terre, au cercle, image du ciel. Ainsi  symbolise-t-il la Résurection (Dictionnaire des Symboles, Jan Chevalier et Alain Gheerbrant)


 

Les "Entrelacs" sont courants dans le décor architectural médiévale.
Ici, deux nouvelles séries d'Entrelacs.

D'une part des entrelacs libres, découpés et réellement entrecroisés.
D'autre part des toiles réalisées selon              " l'Esthétique de la Flaque". Le dessin se fait par des plissements de la toile. La couleur se révèle au séchage en même temps que les tressages..


 

Certains motifs de Trizay ont été relevés, puis peints sur des octogones. Ces animaux fantastiques, griffon, chimère, aigle, étaient dès l'origine, simplifiés et décoratifs. Ils se libèrent encore plus, s'hybrident et, noyés dans la peinture, ils tendent parfois vers l'abstraction.

 

IIIxIIIIIII WEB-DESIGN & DEVELOPMENT
Array